Les orchidées bleues

Poste par Adriane M le 26 avril 2012 avec 7 Commentaires

Avec leur couleur surprenante, les orchidées bleues soulèvent de nombreuses questions : Comment obtenir une orchidée bleue ? Sont elles naturelles ? Quel produit utilise t’on pour colorer une orchidée ? Peut on le faire soi-même ? Quels sont les risques pour l’orchidée ?…Voici donc un article consacré à ce sujet,  pour répondre à toutes vos questions :

Orchidée-bleu

Orchidée phalaenopsis bleue


Les orchidées bleues : un procédé chimique

Pour obtenir des orchidées bleues les horticulteurs injectent dans la hampe de l’orchidée du bleu de méthylène à l’aide d’une seringue (on peut d’ailleurs facilement voir la marque de la piqure). Pour information, on utilise des phalaenopsis blanches comme base pour facilement faire ressortir la couleur.

Ce procédé n’est donc pas du tout naturel et il est temporaire (action du colorant). En effet, vous pourrez rapidement vous rendre compte que progressivement les fleurs reblanchissent et les nouvelles fleurs repoussent  blanches.

Le bleu de méthylène est un composé organique utilisé dans les domaines de la médecine, de l’alimentaire ou encore dans l’aquariophilie pour ses effets antiseptiques. On retrouve ce produit dans les pharmacies ou encore les drogueries et les magasins de produit chimiques.

Comment colorer son orchidée en bleu ?

Il suffit de procéder de la même manière, c’est à dire par injection. D’après les retours que l’on peut lire sur différents forums, les personnes ayant utilisées ce procédé ont eu des résultats satisfaisants (sous réserves).

Certains ont même tenté de colorer leurs orchidées en baignant les racines dans un colorant bleu, mais l’impact semble limité car seules les racines sont devenues bleues…donc à éviter !

Orchidée-de-couleur-bleu

Fleur d’orchidée phalaenopsis bleue

Effet de la coloration sur la santé d’une orchidée ?

Un autre point important est connaitre l’impact de la coloration sur la santé de l’orchidée. Sur ce sujet, il est beaucoup plus délicat de se prononcer. Dans l’absolu, il n’y a pas de risques, mais d’après différents expériences,  la floraison est beaucoup plus courte..du coup, vous profiterez moins de votre orchidée.

En conclusion, colorer une orchidée reste une opération fastidieuse et délicate pour un résultat qui reste incertain avec un risque sur la santé de l’orchidée. Si vous souhaitez vraiment une orchidée de couleur bleue, optez dans ce cas pour une Vanda. Cette orchidée est disponible dans les tons bleus et sa couleur est naturelle, sans intervention humaine.

Adriane M

Bonjour, Je suis Adriane M - Fleuriste Paris. Je vous propose de découvrir au travers de mon blog ma passion pour les fleurs et plantes.

http://www.adrianem.fr/ - Articles

7 Responses so far.

  1. Marie dit :

    Bonjour Adriane!
    Ton article est très intéressant. Est-ce que tu as coloré une de tes orchidées?
    Tu as raison dans ta conclusion, c’est mieux d’acheter une Vanda parce que les conséquences à long terme reste un mystère.

    • Adriane M dit :

      Bonjour Marie et merci et de ton commmentaire.
      Non, je n’ai jamais colorée une orchidée. En réalité, je n’aime pas le rendu et je trouve que cela dénature l’orchidée.Cependant, comme beaucoup de personnes m’ont posé la question, j’ai écrit cet article !
      A bientôt.

      • Yvette Ernult dit :

        Bonjour
        on me conseille d’arroser mon orchidée bleue
        avec un colorant alimentaire qu’en pensez vous ? est -ce efficace et surtout est-ce nocif pour ma plante ?
        merci de votre réponse

  2. charlotte dit :

    bonjour je viens d’avoir en cadeau une orchidée bleue et je me demande comment il faut faire pour l’arrosage?
    Et comment garder son bleue
    Merci !

    • Adriane M dit :

      Bonjour,
      Pour répondre à Charlotte et Yvette, vous pouvez arroser votre orchidée avec de l’eau « normale ». Comme évoqué dans l’article, la couleur des ces orchidées est obtenu par injection de bleue de méthylène que l’on trouve en pharmacie par exemple. A Terme, le bleue va disparaitre, vous pouvez donc essayer de ré-injecter du bleue de méthylène avec l’aide d’une seringue ou bien en ajoutant le bleue de méthylène dans l’eau pour que les racines absobe le composé. Dans le premier cas, il semblerait que les résultats soient satifaisant mais la manipulation est délicate et très « chirurgicale ». Pour ce qui est de l’arrosage avec le colorant, le résultat ne fonctionne apparement pas d’après les retours de personnes ayant essayées. Vous pouvez essayé les deux techniques, cela ne va pas tuer votre orchidée. Mais personnelement, je ne vous recommande aucune des deux manipulations car cela impacte la durée de floraison de l’orchidée qui ne doit pas spécialement apprécié le procédé. Le mieux, c’est de s’orienter sur l’achat d’une Vanda et de laisser votre orchidée bleue redevenir blanche pour qu’elle se développe naturellement.

      Je vous invite à poster vos retours d’expérience si vous testez l’une des deux techniques.

      A bientôt.
      Adriane M

  3. Christelle dit :

    Bonjour,

    À la lecture de cet article fort intéressant, je me permets juste d’ajouter une petite précision pour les amateurs : la vanda est une plante magnigique, qui offre de très belles fleurs dans des coloris variés, et notamment du bleu (la seule à offrir cette couleur à l’état naturel, si je ne m’abuse), MAIS (car il y a un mais), elle est difficile à faire refleurir, car très exigeante en lumière et humidité. À proscrire donc si vous ne pouvez lui apporter une place de choix, très éclairée, et si vous n’avez ni le temps ni la patience de la vaporiser, en plus de bassinages des racines.


  • RSS